La Ligue de l’enseignement vous accompagne

Pour répondre aux interrogations des enfants et des adolescents sur les attentats, les fédérations départementales de la Ligue de l’enseignement Centre-Val de Loire vous accompagne en intervenant dans les classes, les accueils de loisirs ou les maisons de quartier à travers :

  • la création d’outils pédagogiques
  • l’animation de débats, d’échanges d’idées
  • l’organisation d’expositions, de spectacles vivants

Quelques pistes pour aborder le sujet avec vos enfants ou vos élèves

Devant des scènes violentes, l’enfant ne manifeste parfois aucun signe de rejet ou de crainte. Les enfants sont particulièrement réceptifs à une image ou à un événement fort, même s’ils ne réagissent pas. L’image impressionnante peut resurgir plus tard et provoquer des craintes à un autre moment notamment la nuit.

C’est la raison pour laquelle il est nécessaire que les enfants puissent parler des images qui les ont choqués. Il est important de débriefer et de vérifier ce que l’enfant a compris. Le parent ou l’enseignant doit prendre le temps d’expliquer le pourquoi de l’événement, de faire le tri parmi les images violentes ou déstabilisantes pour l’enfant et de le rassurer pour qu’il se sente en sécurité.

Les adultes doivent encourager l’enfant à réfléchir vis-à-vis de l’information et à développer son esprit critique, en lui donnant des clés de compréhension pour ne pas rester passif. Il est possible d’expliquer ce que l’information porte au-delà du fait : qu’est-ce que le terrorisme, que signifient les mesures prises par l’état, ce que signifie une minute de silence; mais aussi expliquer les élans de solidarité, etc….

Les documents de la Ligue de l’enseignement

Comment parler des attentats avec les enfants et les jeunes

Pour permettre la prise de parole des enfants et des jeunes

Publicités