Pour les collégiens et lycéens

Les adolescents sont plus susceptibles que les enfants plus jeunes de comprendre les événements mais aussi  de chercher par eux-mêmes des informations sur le web et de voir des images parfois très violentes ou déstabilisantes.

Il est nécessaire que les jeunes puissent exprimer ce qu’ils ressentent face aux images. Ils doivent pouvoir être également critiques face à ce qu’ils voient, et les adultes (parents, enseignants, animateurs) peuvent les y encourager en ayant eux aussi une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information. Développer l’esprit critique des adolescents, c’est leur donner des clés pour ne pas rester passif face aux actualités.

Au-delà du choc des images, il est possible d’expliquer à l’adolescent ce que l’information porte au-delà du fait : qu’est-ce que le terrorisme, que signifient les mesures prises par l’état, ce que signifie une minute de silence; mais aussi expliquer les élans de solidarité, etc…

Voici quelques ressources issues du web sur les attentats et les thèmes s’y  apparentant pour les adolescents :

Actu.19.11.png

okapi-pourquoi-y-a-t-il-des-fanatiques

Phosphore_que-veut-l-etat-islamique.png

  • Vidéos sur le site du Monde :

Comprendre la domination de l’Etat islamique en 7 minutes
Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes

Le_Monde

  • Emissions Les Pieds sur terre sur France Culture en mai 2015 :

Déradicalisation 1 : au cœur de la cellule mobile de désembrigadement
Déradicalisation 2 : l’histoire de Foad parti chercher sa sœur en Syrie
Déradicalisation 3 : les jeunes filles aussi sont recrutées…

France-culture

Le terrorisme international relève du crime contre l’humanité en s’en prenant à des victimes anonymes. Robert Badinter rappelle que les principes fondamentaux de la justice et des droits de l’homme doivent néanmoins être respectés, afin de ne pas faire le jeu des terroristes. Le juge doit veiller à ce respect et ne pas concéder de droits excessifs au pouvoir.

La France est-elle un pays d’immigration ? La France est-elle un pays d’accueil ? Y a-t-il un modèle français d’intégration ? Qu’en est-il du communautarisme ? Qu’en est-il de la laïcité ? Telles furent les questions posées aux divers intervenants pour initier le débat « Diversité, laïcité : un nouveau modèle d’intégration est-il nécessaire ? » aux Rencontres Capitales 2011.

 

Publicités